L’injection d’acide hyaluronique constitue le traitement de choix en médecin esthétique.

Injections d’acide hyaluronique

L’injection d’acide hyaluronique constitue le traitement de choix en médecin esthétique.

On l’utilise pour combler de manière très naturelle les sillons naso-géniens (entre le nez et le bords des lèvres), les plis d’amertume (entre les bords des lèvres et le menton) et les autres rides. Il permet également de redessiner les lèvres qui ont tendance à s’affiner et se rider sur le pourtour. Il s’agit des volumateurs (ou fillers).

On l’utilise également pour hydrater et nourrir la peau afin de prévenir le vieillissement. Il s’agit des skinboosters.

 

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique et le collagène sont essentiels au maintien de la structure des couches de la peau. Le collagène donne à la peau sa fermeté tandis que l’acide hyaluronique nourrit et hydrate le collagène.

L’acide hyaluronique est présente de façon naturelle dans notre organisme. Il se combine avec de l’eau et remplit les espaces intercellulaires, de qui constitue à son pouvoir hydratant exceptionnel et entraine une mise en beauté durable de la peau qui devient douce, lisse et élastique.

Il sert ainsi à maintenir l’hydratation de la peau et participe à sa tonicité. La quantité et la qualité dans le derme diminuent progressivement avec l’âge. De ce fait, la peau se dessèche, se fragilise, et les premières rides apparaissent. Puis progressivement, les tissus se relâchent et le visage se creuse.

De part ses propriétés hydratantes et volumatrices, l’acide hyaluronique est utilisé comme produit de comblement pour traiter les rides, ridules, cernes, sillons, perte de volume et relâchement. Il est injecté dans l’épaisseur de la peau pour lui redonner du volume et de la tonicité.

 

Des suites simples

Immédiatement après le traitement, un légère rougeur, un œdème, une sensibilité de la peau ou une démangeaison peuvent apparaitre sur le site d’implantation. Ceci est une conséquence normale de l’injection. Cet inconfort est passager et disparait généralement au bout d’un ou deux jours.

La toxine botulique (dit « Botox ») pour les rides du front et du contour des yeux

A force de contracter certains muscles du front, certaines rides se forment. La toxine botulique va mettre au repos les muscles de la zone traitée. On réduit l’apparition des rides tout en gardant une expression très naturelle.

Quelles sont les zones à traiter ?

Partie haute du visage uniquement :

Rides horizontales du front

Rides de la glabelle ou rides du lion dans la zone intersourcilière (entre les sourcils)

Rides de la patte d’oie situées à l’angle externe des yeux

Au niveau du font et plus particulièrement entre les sourcils, l’injection de toxine botulique efface cette ride verticale (ride du lion ou de la glabelle) qui durcit le regard et qui est provoquée par la contraction permanente de deux muscles. Après injection, la peau est détendue et lisse, le regard semble plus doux et le visage reposé.

Lorsque cette ride est déjà marquée, même au repos, il faudra la combler avec un produit de comblement mais la toxine botulique évitera qu’elle ne se creuse davantage.

Déroulement du traitement

Le produit est injecté pour des micro-piqûres quasi-indolores sous la peau au niveau des muscles responsables de la ride , sans aucune anesthésie. Le traitement ne dure que quelques minutes.

Résultats

Les résultats ne sont pas immédiats. Après l’injection, les effets du traitement commencent à apparaitre en 3 jours et sont maximum au 15ème jour. Si les muscles ne sont pas bloqués correctement, on peut faire une petite retouche au 15ème jour si nécessaire.

L’effet dure 3 à 6 mois. Les injections doivent donc être répétées.